mardi 22 décembre 2009

Quelques souvenirs de 2009


Catastrophe ! Plus que 2 jours pour acheter vos cadeaux de noël ; et vous séchez toujours pour tata Lucienne (on ne peut tout de même pas lui offrir une ceinture amincissante tous les ans) et pour l'insupportable neveu Théo (qui n'aime rien et ne s'intéresse à rien depuis qu'il est entré en 4e).

Pas de panique : Infrasons est là pour vous indiquer les meilleurs disques à acheter, écouter et offrir. Car, comme en 2007 et en 2008, le blog vous livre une sélection de chansons qui ont fait bourdonner et trépider ses oreilles toute l'année.

Quelle analyse peut-on faire à l'écoute de cet échantillon ? Ma foi, il semble que cette année ait été très psyché : Black Hollies, Brimstone Howl, Brats, Crystal Stilts, Fresh & Onlys, ... Ce n'est pas pour rien que j'ai employé le mot «bourdonner» tout-à-l'heure.

Seconde remarque : 9 des 23 morceaux sélectionnés sont chantés en français. Notre pays est-il devenu, insidieusement, le territoire le plus rock'n'roll du monde ? Grâce à Infrasons peut-être.

Une petite info pour finir : si vous êtes sages, Infrasons vous fera prochainement un récapitulatif des meilleures chansons de la décennie 2000-2009. Mmmbises d'ici-là.


Edouard Baer - Je voudrais pas crever
Textes de Boris Vian + Timbre d'Edouard Baer + Instrumentation 60s = Serge Gainsbourg. Vive l'algèbre.
(acheter On n'est pas là pour se faire engueuler chez Gibert-Joseph)

Black Hollies - Gloomy monday morning
Les Black Hollies nous avaient stupéfaits l'an passé avec Casting shadows, l'un des meilleurs albums psychés de tous les temps. Si leur nouvel opus semble légèrement en-deçà du précédent, il n'en contient pas moins quelques pépites hallucinantes.
(acheter Softly towards the light sur Amazon)

Brats - Malicieuse, vicieuse
Biff ! Bang ! Pow ! La vague Mod débarque enfin en France. Avec 45 ans de retard, certes, mais il n'est jamais trop tard pour l'action.
(acheter Brats à la Fnac)

Brimstone Howl - Final dispatch
Arrêtez la drogue. La came Brimstone Howl est mille fois plus puissante.
(chronique Infrasons / acheter Big deal. Whats he done lately ? chez Soundflat)

Crystal Stilts - Love is a wave
Une chanson qui donne envie de prendre une planche de surf pour aller affronter des torrents de lave souterrains sous les volcans islandais. Enfin, ça n'engage que moi...
(acheter Love is a wave à la Fnac)

Pete Doherty - Last of the English roses
Infrasons a toujours défendu les Libertines et l'ami Pete. Nous continuerons à le faire tant qu'il écrira des jolies chansons.
(Chronique Infrasons / Blog / acheter Grace / Wastelands sur Amazon)

Dupons - Chez les yéyés
Aucune info sur ce groupe ; si ce n'est que sa reprise d'un morceau de Gainsbourg est d'un vaporeux parfait. Bossa-novesque presque.

Brigitte Fontaine - Entre guillemets
Folie rime parfois avec talent. L'agréable surprise de cette fin d'année.
(acheter Prohibition chez Gibert-Joseph)

Fresh & Onlys - Invisible forces
Il va falloir impérativement se pencher sur le cas de ces Fresh & Onlys. Car une beauté sombre et étrange se dégage de leurs enregistrements chaotiques. Joy Division n'est pas si loin.
(acheter Grey-eyed girls à la Fnac)

Richard Hawley - As the Dawn breaks
Vous n'enflammerez pas votre soirée de la St-Sylvestre avec ce morceau. Mais il serait temps de réhabiliter la race des crooners qui, de leur voix grave et profonde, apportent un peu de poésie à ce monde de brute et un peu de brut aux cidres de ce monde.
(site / acheter Truelove's gutter chez Gibert-Joseph)

Mallory Hays - Ce jour
Déjà plusieurs fois encensée sur Infrasons, Mallory Hays n'a plus de besoin de pub sur ce site. Mais bon, l'écouter est un plaisir dont on ne se lasse pas.
(chroniques Infrasons ici et / page Zikpot)

Horrors - Who can say
Certainement le groupe le plus marquant de l'année. Les Horrors ont tout : des compositions bien charpentées, une esthétique terrifiante et un je ne sais-quoi de magie dans leur son et leur production.
(site / acheter Primary colors sur Gibert-Joseph)

La fiancée - Cette autre
Un peu de chanson française pour les fêtes de fin d'année ; dans la noble tradition de Keren Ann.

Let's Wrestle - My schedule
Des textes faussement naïfs qui inscrivent le groupe dans la droite lignée des grands paroliers londoniens (Kinks, Television Personalities).
(acheter In the court of the wrestling lets à la Fnac)

Mustang - Je m'emmerde
Elvis n'est pas mort ! Il est parti travailler à l'usine Michelin de Clermont-Ferrand, où il a eu 3 fils qui jouent aujourd'hui dans un groupe appelé Mustang.
(acheter A71 chez Gibert-Joseph)

Nouvelle Vague - Ca plane pour moi
Quelle que soit la façon dont ce morceau est repris, «Ça plane pour moi» reste l'une des chansons les plus géniales de tous les temps. Ici une amusante version ska.
(site / acheter III à la Fnac)

Raveonettes - Oh, i buried you today
Un nouvel album largement décrié. Il contient pourtant cette merveille Pop d'1 minute 22. Pourquoi un morceau si court ?!?
(site / acheter In and out of control à la Fnac)

Strange boys - Poem party
Les plus dingues. Les plus primaires. Un riff sorti tout droit d'un 45t des Stones et une voix déchirée mi-humanoïde mi-je-ne-sais-quoi.
(acheter The strange boys and girls club sur Amazon)

Wax Tailor - Say yes
On ne présente plus Jean-Christophe Le Saoût, alias Wax Tailor. Une renommée amplement méritée si l'on juge la qualité de son dernier album.
(acheter In the mood for life à la Fnac)

Vicars - The beat
Il y a longtemps que je n'avais entendu un son de guitare aussi euphorisant. Explosivité, vitesse, appuis, hargne : je ne parle pas des 3/4 du Stade Toulousain mais des Vicars.
(acheter Psychotic beat ! chez Soundflat)

XX - VCR
La chanson que la petite vendeuse d'allumettes écoutait sur son iPod avant de mourir de froid.
(acheter XX chez Gibert-Joseph)

Hindi Zahra - Beatiful tango
Pas si tango que ça en fait ce morceau. Mélancolique certes, et beau.
(acheter Handmade à la Fnac)

(Bonus)
David Bivas & VideoDance - Snoop Doggy Dog, alors qu'est-ce-qu'on attend ?
Bon, c'est purement anecdotique, mais voilà certainement le morceau le plus drôle de l'année. Pour comprendre, il faut d'abord avoir visionné ceci.


13 commentaires:

Aujourd'hui a dit…

OK, je vais faire mon vieux con mais Mustang, ce seraient pas les fils de Jesse Garon en fait ?

Infrason a dit…

Impossible, Jesse Garon est mort en 1977.

Disso a dit…

Alleluia, c'est Noel, le petit jesus et ses infrasons sont de retour!

Infrason a dit…

Oui et c'est bien parce que vous avez été sages cette année.

Vince a dit…

Edouard Bear chante ? J'ai raté des trucs moi !

Infrason a dit…

Et pour cause, ce n'est pas vraiment du chant.
Plutôt de la lecture d'un texte de Vian d'une voix grave et monocorde.

Mais c'est chouette. Très gainsbourien en fait.

The Civil Servant a dit…

Ouf, enfin un bilan 2009 qui sort des sentiers rebattus de la blogosphère.
Fait du bien.

Nuno a dit…

Mallory Hays!

Alex Twist a dit…

j'approuve Mustang, par contre, je me pose des questions sur Wax Taylor :p

Infrason a dit…

Il ne faut jamais se poser de questions en musique.
On aime ou on hait, c'est tout.

Et je dois dire que, Wax Tailor, j'aime.

nouchema a dit…

merci pr MUSTANG, et il est à 8 euros le LP s/ le STORE, alors prquoi ne pas en profiter !
cordialement
nouchema

Infrason a dit…

8€ le LP ? C'est pas cher

Et quitte à télécharger une chanson, donnez au moins 1€ via un site de téléchargement.
C'est quand même des mecs de 20 ans qui, j'imagine, galèrent pour vivre de leur musique.

Donc à votre bon coeur, m'sieurs dames : soutenez votre scène.

Anonyme a dit…

2 of 23 links are just as dead, they're all dead...