lundi 30 juillet 2012

Les Vicars


Triste nouvelle cette semaine puisque nous avons appris la disparition de Chris Langeland, le guitariste des Vicars. Il y a longtemps que je m'étais juré de vous présenter ce groupe et il est dommage d'avoir attendu de telles circonstances pour le faire. Il fallait pourtant bien que je rende hommage à un groupe que j'ai toujours trouvé épatant ; jusqu'à aller le voir à trois reprises en concert.

Quatuor à leurs débuts, les Vicars étaient l'un des rares groupes britanniques à m'enthousiasmer depuis 3-4 ans (car, il faut bien l'avouer, la scène musicale anglaise s'est effondrée depuis la fin des des années 2000). Devenu un trio, le groupe du Suffolk avait évolué vers un son de plus en plus marqué Beat 60s qui évoquait les premières chansons des Kinks ou des Milkshakes.

Soyons honnête, les Vicars n'ont jamais été un groupe d'album à mes yeux ; peut-être en raison de la voix si particulière du chanteur. Il s'agissait en revanche d'un extraordinaire groupe de scène qui savait faire danser le public et lui communiquer sa joie et son enthousiasme. S'appuyant sur une rythmique sobre et précise (avec une batteuse garçon manqué et un chanteur/bassiste qui sait reprendre mieux que personne les mimiques des Beatles), les Vicars n'en proposaient pas moins un son cru et énergique grâce à la guitare de Chris Langeland dont le tranchant rappelait la technique d'un autre guitariste anglais (Wilko Johnson des Dr.Feelgood).

Sorti l'an dernier en 45 tours (et repris dans une version légèrement moins bonne sur leur dernier album), «Every Day» demeure pour moi le meilleur morceau du groupe. Il s'agit même d'une chanson extraordinaire avec son effet stop/redémarrage en intro, son rythme dansant, puis son évolution vers un chaos explosif dans lequel s'entremêlent les effets de guitare «Freakbeat» de Chris Langeland et la basse folle de Mike Whittaker (ressemblant au fond sonore des messages diffusés sur Radio Londres).

Vicars - Every Day (2011)
(extrait d'un 45 tours)

Autre morceau qui me plaît particulièrement, «The Beat» avait déjà été posté en 2009 sur Infrasons. L'intro agressive rend parfaitement compte du talent du regretté Chris Langeland.

Vicars - The Beat (2009)
(extrait de l'album Psychotic Beat !)

4 commentaires:

RawPowerMagazine a dit…

ouaip vraiment une grosse perte... Toujours triste de voir quelqu'un mourir si jeune ...

beat4less a dit…

Incroyable guitariste et super attitude, ça fout vraiment les boules...

De façon plus anecdotique, si t'enlèves les Vicars, j'suis pas sûr qu'il y ait un seul groupe rock'n'roll anglais de moins de 30 ans qui vaille le coup en ce moment.

Infrason a dit…

Y a encore les Vinyl Stitches pour défendre l'Union Jack. Mais c'est à peu près tout.

MC5 m'a tuer a dit…

J'ai écouté ce groupe une seule fois, chez un copain, au détour d'une vidéo, autant dire que je le connais pas du tout, et pourtant la mort de ce type m'a foutu un pet au moral énorme. C'est très con, mais le fait qu'il se soit pendu à seulement 23 ans me rend très triste, il devait être foutument malheureux.